Chauffage, climatisation, eau chaude sanitaire ...

SOCATEF est le partenaire des particuliers depuis 1993

Qualipac
Socatef Particuliers > Actualités > Actualités > Précarité énergétique : l’ANAH et l’Etat se regroupent pour détecter les bâtiments les plus touchés

Précarité énergétique : l’ANAH et l’Etat se regroupent pour détecter les bâtiments les plus touchés

21 février 2013
SOCATEF

Alors que le Pacte énergie solidarité (PES) a été lancé il y a un mois par CertiNergy, les pouvoirs publics proposent une politique locale liant l’ANAH et l’Etat afin de détecter les foyers potentiellement fragiles.

Afin de trouver des solutions pour faire face à la montée en puissance de la précarité énergétique, l’Etat et l’ANAH ont mis au point une cartographie des zones à risques. Les foyers estimés précaires représentent 7 millions de logements en France. Plusieurs indicateurs ont été retenus pour arriver à détecter cette précarité énergétique : la situation socio-économique des occupants, l’état du bâti, le positionnement de la copropriété dans le marché, la capacité des propriétaires à assurer l’entretien de leurs résidences, la détection de présence de marchands de sommeil.

Grâce à l’outil d’observation mis au point par l’ANAH et l’Etat sur ces ensembles immobiliers, il a été possible de faire une estimation énergétique selon quatre familles (A, B, C et D, étant le moins bien isolé). Il apparaît que 15% des copropriétés en France sont classées en D.

Cet outil devrait permettre aux élus de mieux les sensibiliser aux difficultés des copropriétés du parc privé et de mettre en place des outils d’observation adaptés.